Lifestyle

Free-lance : ma vie de consultante en communication !

1 novembre 2016
free-lance-consultante-communication

Retour en arrière

Les personnes qui me suivent sur Instagram ont peut-être remarqué que je travaille en free-lance. Je suis consultante en communication.

Tout a débuté à la fin de mes études. Après un Master 2 Marketing et Communication à l’IAE de Rouen, je me mets en quête du boulot de mes rêves. Quelques offres d’emplois, quelques entretiens, mon histoire d’amour avec Pôle Emploi va durer plus longtemps que ce que j’avais imaginé…

Finalement, je décide de m’inscrire en tant qu’auto-entrepreneur, pour rester dans mon domaine et me donner un plus sur mon cv. Pour moi, c’était une situation temporaire, le temps de me poser dans un travail qui me plaît. Je travaillais, à ce moment-là, avec une agence web dans laquelle j’ai effectué mon stage de fin d’études.

Début mars, je suis engagée dans une agence de communication en tant que chef de publicité junior. Je travaille avec des clients tels que Ferrero, Total, … Je gagne en expérience, je mets en pratique mes années d’études. Mais rapidement, l’envie de retourner à ma petite entreprise me trotte à l’esprit.

 

Aujourd’hui : free-lance à temps plein !

A l’heure où je vous parle, je suis à nouveau à mon compte, j’ai créé un site que j’actualise dès que j’ai un peu de temps, je travaille pour différents clients. Agence web, agence de communication, fleuriste, créatrice de bijoux… Des clients de tous horizons avec des besoins différents.

Du logo au site web en passant par la gestion de projet, je touche à tout et c’est cela qui me passionne le plus.

Etre free-lance offre bon nombre d’avantages, je peux aménager mes horaires et mon emploi du temps comme je le souhaite. Travailler tôt le matin, tard le soir. Mais l’on est vite pris par la passion et très souvent, les journées ne s’arrêtent pas à 18h et la semaine au vendredi soir ! Pour être free-lance, il faut vraiment être capable de s’organiser, de se fixer des limites. Pour ne pas se retrouver submergé et pour s’octroyer quelques moments pour s’évader en allant courir ou sortir avec des amis.

Des free-lances parmi vous ?

Article suivant
Article précédent

Vous aimerez aussi :

Aucun commentaire

Laissez un commentaire